Retro Star Wars Galaxies : L’épopée de Jabba

Alors que la Confédération Galactique n’avait que quelques semaines, ses premiers membres composés de Shalashaska Nills, Innecka (première fille de la CG ^^), Inakoé Evez et Tapcoy accompagné de deux ou trois rebelles rencontrés en chemin, se dirigeaient sur le désert de Tatooine en direction du palais de Jabba le Hutt !

A cette époque du jeu, il n’y avait pas encore de montures ni de speeders, il fallait se déplacer à pieds, c’était long, mais palpitant ! Traverser une carte pouvait prendre facilement entre 30 min et une heure ^^

Shalashaska Nills Tapcoy Tatooine swtor confederation galactique

Shalashaska Nills et Tapcoy en train d’admirer les levers de soleils sur Tatooine

Personnellement j’ai toujours adoré ça (contrairement à d’autres joueurs qui auraient trouvé cela pénible). Ce n’est pas seulement le fait d’avoir l’impression de vivre une épopée, c’est aussi l’excitation que procure une telle aventure avec tous ses dangers, sachant que si vous vous faisiez tuer, vous ne pouviez pas cloner sur le lieu même, il fallait indiquer au préalable la ville où vous souhaitiez vous faire réanimer, reprendre votre paquetage, et refaire le chemin à pieds ! ^^

Pénible ? De mon point de vue non, car les joueurs s’organisaient en groupe, s’entraidaient et avaient une certaine pression positive liée au challenge, le sentiment de jouer et non pas de suivre simplement une trame et de la valider point par point, bref, on avait le sentiment de partager une véritable aventure, le tout amplifié par les cycles jours/nuits, donnant une immersion totale au backround du jeu.

Le point le plus proche du palais de Jabba le Hutt, était Wayfar et il fallait plus d’une demi heure pour y arriver, le désert était dangereux, surtout la nuit, on croisait toute sorte de menace. Entre chaque attaque de vilaines bestioles pas très accueillante, on établissait un camp où l’on pouvait se reposer, se restaurer et discutailler quelques instants, le camp était également une protection pour nous avec la règle numéro un comme le dit si bien Riddick dans le film Pitch Black :  » Rester dans la lumière « .

cantina Mos Eisley swg

Une petite hâle à la cantina de Mos Eisley sur Tatooine avec Tapcoy et Innecka à l’image 😉

 

Aux portes du palais immense et majestueux de Jabba le Hutt (qui se voyait à des Km lol), le groupe a fait la rencontre de trois personnes très sympathiques avec qui nous avions décidé de nous associer. Les missions de Jabba étaient plutôt corsées, le désert avoisinant son fort était cerné par les tuskens, redoutables hommes des sables que tout le monde connaît ^^

Lovenhate, Gadaan et Levrone cantina Wayfar

Shalashaska, Levrone, Lovenhate et Tapcoy devant la cantina de Wayfar, non loin du palais de Jabba le Hutt

 

Très rapidement nous avions eu le feeling, Lovenhate, Gadaan et Levrone ont donc rejoints nos rangs, alors que nous n’avions pas encore le tag CG sur nos têtes (et oui fallait économiser du pognon lol), nos trois nouveaux compagnons d’aventure sont devenus membres de la Confédération Galactique 😉

 

CG SWG Tatooine

L’escouade de la CG poursuit son périple dans le désert chaud de Tatooine ^^

 

tusken tatooine swg confederation galactique

Les Confédérés Galactiques en plein combat dans le désert de Tatooine contre les redoutables tuskens

 

Shalashaska, Lovenhate, Gadaan, Levrone et Tapcoy star wars galaxies

Shalashaska, Lovenhate, Gadaan, Levrone et Tapcoy reprennent la route…

 

Le groupe est rejoint par Inakoé Evez lors d'une tempête de sable sur Tatooine

Le groupe est rejoint par Inakoé Evez lors d’une tempête de sable sur Tatooine

 

Shalashaska, Gadaan, Tapcoy, Levrone, Inakoé, Lovenhate tatooine

… Et reprend la route malgré la tempête de sable ^^

 

Shalashaska, Gadaan, Tapcoy, Levrone, Inakoé, Lovenhate

La route est encore longue et il n’est pas rare de rencontrer d’autres escouades de la rebellion 🙂

 

Shalashaska, Gadaan, Tapcoy, Levrone, Inakoé, Lovenhate

Au fil des jours et des campements ^^

 

Shalashaska, Gadaan, Tapcoy, Levrone, Inakoé, Lovenhate

Après un repos bien mérité, les aventuriers poursuivent leur expédition ^^

 

 

Et voilà, c’était un court résumé, un extrait de l’épopée de Jabba le Hutt, cela avait duré plusieurs jours et ces souvenirs de Star Wars Galaxies en compagnie de Levrone, Gadaan, Lovenhate, Inakoé Evez, Shalashaska Nills et Innecka furent mémorables 😀

 

À propos de Tapcoy

Leader de la Confédération Galactique que j'ai fondé en avril 2003 avant la sortie du mmorpg Star Wars Galaxies. Actuellement (impatiemment lol) en attente de Star Citizen ! Traîne de temps à autre sur PlanetSide 2, Battlefield 2 et parfois BF3 (sur les maps de BF2 ^^) et en bon gamer de toujours lol, sur d'autres jeux également (quand j'en ai le temps ^^).

Comments

  1. Haha joli souvenirs, j’en ai presque la larme à l’oeil ! 🙂

    J’espère que tu as d’autres images d’archive dans le même style, en les voyant je m’en souviens comme si c’était hier. J’avais adoré commencer l’aventure sur Tatooine avec e palais de Jabba, le Sarlacc et les cantinas plus vraies que nature.

    Là sur ta série de screens, je me souviens que le crafting et l’économie n’avaient pas encore pris complètement, on est habillé comme des peons avec les maigres trucs trouvés en loot ou sur le marché intergalactique. J’avais encore un « casque Vespa » à l’époque haha.

    Je ne me rappelais plus que l’interface du jeu était si frustre et dépourvue de couleur (bien que très facilement customisable, donc bien pensée^^). Quand on compare avec Swtor c’est le jour et la nuit.

    Merci en tout cas pour le bon moment passé à revivre cette aventure !

  2. Hehe 🙂
    Oula j’en ai plein plein plein oui ^^
    C’est pareil pour moi, exactement du même avis, ces souvenirs sont mémorables et pour ma part, jamais je n’aimerai un jeu autant que SWG rien que pour sa communauté, une excellente communauté, sans boulets ou en très très faible quantité ^^ et plutôt mature 😉
    Je n’ai pas connu les autres mmorpg, mais de ce que je vois sur SWTOR, on est tout de même dans un monde bien différent, beaucoup plus de gamins, je crois que l’anglais et l’import aidaient à filtrer tout ça :-)))))
    Je vais en remettre d’ailleurs dès ce soir, dès que j’ai une petite pause 😉

  3. Mon dieu que le temps passe vite, c’est tellement loin déjà. Beaucoup de plaisir d’avoir partagé cela avec vous

Speak Your Mind

*